Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 08:01

Premier bilan après les fortes chutes de neige du dernier week end.

Mis à part les problèmes posés par plus de deux heures de coupure d'électricité, les fortes chutes de neige ont fait quelques dégâts à Morignole.

Des arbres se sont abattus, sous le poids de la neige, sur la route du faou, juste après le pont, empéchant le chasse neige de repousser plus haut la neige enlevée de la chaussée.

Quant aux rues, elles sont bien sur difficilement praticables : il est loin le temps où la population hivernale était suffisante pour qu'elle dégage rapidement un passage pour pouvoir aller d'une maison à l'autre.

Les employés municipaux sont montés aujourd'hui, mais se sont surtout occupés de déblayer à la tronçonneuse les arbres tombés afin de dégager la route.

Il est vrai que les problèmes ont été multiples sur la commune, pas seulement au bourg, mais aussi dans la vallée de Benz où les habitants étaient isolés et sans aucune électricité (les réparations nécessitant l'accès des services Edf), et même au quartier Monaco dont il a fallu dégager l'accès. Mais cela ne doit pas occulter les problèmes rencontrés par les habitants de Morignole pour pouvoir se déplacer.

Espérons que les choses pourront rentrer dans l'ordre aujourd'hui, et surtout que les chutes de neige prévues demain soient moins importantes.

Partager cet article

Repost0

commentaires

ROCHE Irène 03/02/2013 23:38

Comme il est désobligeant de lire que "la population hivernale est insuffisante"pour dégager les rues....... Il est vrai que ce n'est pas tout à fait la même "population" que "la population
estivale"!!!! Mais je tenais à rétablir juste la vérité en soulignant que les "quelques habitants A L'ANNEE" sont pleins de bonne volonté et pour circuler dans notre village, nous avons pris nos
pelles et avons dégagé nos rues avant l'arrivée des employés communaux ....

C.D.M. 04/02/2013 11:16



Nous publions d'autant plus volontiers ce commentaire que nous sommes tout à fait d'accord, et nous ne voyons pas ce qu'il pouvait bien y avoir de "désobligeant" dans notre article.


Nous voulions simplement dire que, du temps où il y avait plus d'habitants l'hiver, il était plus facile pour chacun de déneiger une dizaine de mètres, alors que maintenat, pour pouvoir rentrer
chez eux, certains habitants ont du en déblayer une bonne cinquantaine de mètres !


D'autant plus que nous ne pouvons pas dire que les employés municipaux ont redoublé d'ardeur pour venir en aide aux Morignolais sous la neige ! Mais c'est un autre problème .... à régler.